Que dit mon parfum de ma personnalité ?

0

Élément de séduction et d’affirmation de soi, le parfum est étroitement lié à la notion de plaisir. Apportant un regain d’assurance aux commerciaux, son choix n’est jamais anodin !
En France, pas moins de 152 000 flacons de parfum se vendent chaque jour[1]. Véhicule d’expression, d’humeur et d’identité, que disent-ils des commerciaux qui les portent ? Décryptage.

Jamais sans mon parfum !

Telle une seconde peau, le parfum est une signature très personnelle. 67 % des femmes le considèrent comme une identité olfactive. Pas moins de 90 % d’entre elles déclarent se parfumer tous les matins[2], se sentant comme nues sans une fragrance. Après tout, Marilyn Monroe ne portait-elle pas une goutte de Numéro 5 pour seul vêtement, lorsqu’elle dormait ? En tous cas, les femmes ne sont pas toujours fidèles à leur flacon. En effet, 33 % d’entre elles alternent entre deux. Un chiffre qui tend à prouver que le choix d’un parfum est intimement lié à l’humeur du moment !

Notre parfum en dit-il long sur nous ?

Les hommes ou femmes ayant les mêmes traits de caractère ont-ils tendance à se tourner vers les mêmes parfums ? Aucune étude ne le prouve scientifiquement. Néanmoins, Laurence, conseillère beauté à Saint-Nazaire remarque que le parfum peut révéler certaines facettes de notre personnalité : « Les parfums orientaux et suaves, tels que Shalimar de Guerlain ou Aromatic Elixir de Clinique laissent un sillage. Ils sont souvent choisis par les femmes aimant qu’on les remarque. Les discrètes préféreront des eaux ou des parfums de peau tels que Repetto. Chez l’homme, les parfums épicés et puissants tels que Fahrenheit de Dior ou Black XS de Paco Rabanne tendent à marquer une présence. » Sans tout dire de notre personnalité, le parfum fournit donc quelques indications !

Ambré, fleuri ou boisé, un parfum peut souligner certains traits de caractère. Mais son choix est avant tout une affaire de goût et de références olfactives. Et parce qu’un parfum incarne une image, il dépend aussi et surtout du message que l’on souhaite véhiculer à son client !

En tout état de cause, on veillera à bien doser son parfum. Le trop plein serait un indice de dépression, selon une étude de chercheurs de l’université de Tel Aviv ! On évitera donc de vider une bouteille de parfum par jour de façon à ne pas donner mal à la tête à son client préféré.

[1] Source : FEBEA (Fédération des Entreprises de la Beauté)
[2] Source : Enquête Fragrance Experience/Le Journal des Femmes/CCM Benchmark – mars 2013

 

0%
0%
Awesome
  • Notes des internautes (1 Vote)
    5
Partager

Laissez un commentaire