Open space : comment y travailler et surtout vendre ?

0

Privilégié par les entreprises pour son coût réduit et ses bienfaits supposés sur l’esprit d’équipe, l’open space est souvent un territoire anxiogène. Guide de survie à l’usage des commerciaux.

Travailler en open space, ce n’est pas l’enfer sur terre mais, pour certains commerciaux, ça y ressemble. Plongés dans un espace constamment bruyant, ils ont souvent du mal à se concentrer pour travailler. Cinq conseils pour vendre dans cet environnement hostile.

1/ Protégez-vous sans vous isoler de l’équipe commerciale

En open space, l’ennemi majeur du commercial, c’est le bruit. Collègues bavards, sonneries de téléphone, bruits d’imprimantes et de claviers… À la longue, ce vacarme devient  insupportable et nuit à vos performances commerciales. Selon une étude IFOP/JNA, 6 millions de Français perdraient 30 minutes de travail par jour à cause de la gêne occasionnée par le bruit. Sur une année, à l’échelle nationale, cela représente une perte de productivité de 23 milliards d’euros ! Face à cette situation, vous pourriez décider de vous isoler, grâce à des boules Quies ou un casque audio. Mais n’oubliez pas de retirer de temps en temps vos protections auditives pour participer à la vie du bureau.

2/ Créez votre espace d’intimité

Faute d’atténuer le bruit, rendre votre espace de travail rassurant et familier vous aidera à vous sentir plus à l’aise et plus détendu pour vos relances commerciale. Sans redécorer tout l’open space, une simple photo ou un gadget personnel apportent une touche d’intimité dans un espace parfois un peu froid et impersonnel.

3/ Donnez l’exemple à vos collègues

Votre voisin de bureau est le boute-en-train de l’open space, toujours à blaguer et à rire fort. Ça amuse les autres, mais ça vous insupporte ? Au lieu de surenchérir et d’en arriver à une situation conflictuelle, gardez un calme olympien et parlez doucement quand vous vous adressez à lui. Pour vous entendre, il sera obligé de baisser d’un ton. Mais ne confondez pas calme et discrétion excessive. N’ayez pas peur de vous affirmer et de vous faire entendre quand il le faut.

4/ Détendez-vous

Dans un espace ouvert, tout le monde vous voit et sait ce que vous faites, y compris votre manager. Ce côté « Big Brother » crée un stress chez les salariés qui se sentent obligés de paraître toujours occupés pour ne pas passer pour des fainéants. Ils ont tort. Prendre des pauses, boire un café, marcher un peu ou même traîner sur Facebook (sans excès !) permet de gagner en concentration.

Dans son étude Freedom to surf : the positive effects of workplace Internet leisure browsing, le Docteur Brent Coker de l’université de Melbourne  constate que les travailleurs qui « surfent sur Internet pour se détendre pendant le travail – en respectant une limite raisonnable correspondant à 20 % de leur temps au bureau – sont environ 9 % plus productifs que les autres. »

5/ Trouvez votre « forteresse de solitude »

Travailler dans le calme ou passer un appel sans être écouté est parfois indispensable, notamment lorsque vous vous attaquez à une tâche pénible ou que vous négociez avec un client sensible. Dans ce cas, organisez-vous à l’avance et trouvez le lieu et le créneau horaire où vous pourrez être seul. Le matin, par exemple, un peu avant que vos collègues n’investissent l’open space, ou dans une salle de conférence vide, voire dans des lieux plus insolites. Jérémy, commercial dans le domaine de l’assurance, a ainsi transformé la salle des fournitures de son entreprise, peu utilisée, en bureau de fortune : « J’ai des clients avec lesquels je m’entends bien et je peux me permettre de rire. Pour ne pas faire supporter ça aux autres, mais aussi pour ne pas subir de regards noirs lorsque je me montre plus familier qu’ils ne le seraient, eux, avec leurs clients, je pars avec mon téléphone pour m’isoler et créer le relationnel que je souhaite. » À quand l’arrivée de cabines téléphoniques, phonétiquement isolées, au sein des open spaces ?

0%
0%
Awesome
  • Notes des internautes (1 Vote)
    7.4
Partager
Open space : comment y travailler et surtout vendre ?

Laissez un commentaire