Mon chihuahua m’aide à vendre

0

Et si convier nos animaux au bureau était la nouvelle tendance à suivre ? Certains pays encouragent cette pratique car les bienfaits de la présence de nos petits compagnons sur le stress et la productivité sont désormais prouvés.

Employés apaisés, interactions en hausse… Une récente étude américaine démontre l’impact positif de la présence des animaux de compagnie sur le lieu de travail. Emmener Médor ou Félix au bureau, ce n’est peut-être pas si bête ! Et cela pourrait bien profiter à votre performance commerciale.

Le boom des entreprises « dog friendly »

La simple contemplation d’un poisson rouge dans son bocal ou d’une photo mettant en scène de petits chatons agit positivement sur la tension artérielle et le stress… Pour certaines entreprises, les animaux de compagnie s’imposent désormais comme une très bonne “alternative bien-être”, facilement accessible. Aux Etats-Unis, pas moins de 17 % d’entre elles seraient aujourd’hui « dog friendly » , Google en tête ! Tandis qu’au Japon, Ferray Corporation offre une prime de 35 euros aux salariés venant au bureau avec leur chat.

Animaux : apaisants et anti-stress

La pratique est encore marginale en Europe, mais Magali Eylenbosch, journaliste belge, fait partie de ceux qui ont sauté le pas. Depuis neuf ans, Mercredi, sa femelle chihuahua la suit partout : au bureau, en conférence de presse, comme en voyage. Un choix qu’elle a imposé à son employeur, se sentant prise dans la spirale du burn-out.

« Une caresse à Mercredi me détend instantanément, même dans les pires situations de stress professionnel ! » sourit-elle.

Pour la journaliste, l’animal est capable de décrisper des relations tendues. Les réactions des autres ? Elle s’en amuse. « Au départ, tout le monde me regardait bizarrement. Mais les gens s’y sont faits. Ils sont maintenant étonnés de me voir sans ma chienne ! »

Emmener son animal au bureau : légalement possible ou pas ?

Excepté dans le domaine administratif ou l’industrie agroalimentaire, la loi n’interdit pas la présence d’un compagnon à quatre pattes.

  • Contrôlez toutefois votre convention collective.
  • Rapprochez-vous également de votre employeur et validez l’idée avec lui.
  • Pensez aussi à en parler au préalable, à vos collègues pour s’assurer qu’aucun d’eux ne souffre d’allergie ou encore, de phobie.
  • Si vous êtes l’employeur, pour vous prémunir de tout problème, vous pouvez aussi proposer une « charte » et la faire signer à tous vos collaborateurs. Ce document mentionnera les animaux acceptés et quelques règles d’hygiène.
  • Enfin, par précaution, n’oubliez pas d’assurer l’animal, au cas où il ferait ses griffes sur le papier peint de l’entreprise ou abimerait l’Iphone tout neuf de votre supérieur !

[1] Source : Etude publiée aux USA dans l’International Journal of  Workplace Health Management
[1] Source : American Pet Products

0%
0%
Awesome
  • Notes des internautes (1 Vote)
    9.7
Partager
Mon chihuahua m’aide à vendre

Laissez un commentaire