Recyclage du matériel informatique, mode d’emploi

0

Souvent coûteuse et contraignante, la gestion du matériel informatique en fin de vie a tout d’un casse-tête pour les entreprises. Et si de nouvelles solutions existaient pour gagner en souplesse et mieux maîtriser son budget IT ?

Ordinateurs, téléphones fixes et mobiles, imprimantes… Que faire du matériel informatique en fin de vie ? De nombreuses entreprises essaient de trouver la meilleure solution. Et ce n’est pas toujours simple ! Depuis 2005, par décret européen, elles ont pour obligation de recycler les déchets électriques et électroniques en fin de vie (DEEE) selon des normes très strictes.

Valoriser…

Votre matériel est totalement hors service ? La collecte et le transport vers une structure de traitement et la valorisation sont des opérations qui doivent être prises en charge, que ce soiit par une entreprise ou une association agréée par un éco-organisme comme Eco-systèmes ou Ecologic. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre distributeur. Depuis 2005, c’est lui qui est tenu d’organiser et de financer la collecte et le recyclage de ses équipements mis sur le marché après août 2005.

… ou reconditionner ?

Plus assez puissant, trop lent, incompatible avec les nouveaux logiciels… Au bout de trois ou quatre ans, il arrive que votre matériel montre les premiers signes de l’âge. S’il est encore en état de fonctionner ou si certains de ses composants sont réutilisables, vous pouvez opter pour le reconditionnement.

Première possibilité : vous tourner vers un broker qui rachètera votre matériel d’occasion. Solution moyennement optimale car vous lui revendrez à bas prix du matériel acheté neuf.

De l’autre, vous pouvez envisager de faire un don à une entreprise solidaire d’utilité sociale agréée comme Emmaüs. Celle-ci remettra en état et revendra votre matériel à prix réduit ou en tirer des pièces de rechange et faire recycler le reste. Un geste solidaire, qui sera également bénéfique pour la planète.

Le leaseback, une gestion dynamique…

Face à cette obsolescence rapide et coûteuse des équipements informatiques, le leaseback ouvre une nouvelle voie. L’idée ? Votre entreprise transfère la propriété de ses équipements informatiques à une société de financement comme Leasecom, qui vous les loue en retour. Avantage : vous évitez d’amortir un matériel qui va rapidement se déprécier et qui n’aura à un moment plus la moindre valeur.

Tout savoir sur le leasebackVous pourriez être intéressé par :

Tout savoir sur le leaseback : Les bons équipements au bon moment

Quand vous l’aurez décidé, vous pouvez facilement renouveler votre matériel informatique par des équipements dernier cri, plus performants et moins énergivores. Le plus ? Vous ne vous posez plus de questions sur le recyclage de vos anciens équipements. Chez la plupart des sociétés de financement, les solutions de leaseback incluent la gestion du matériel en fin de cycle de vie, soit par la commercialisation après reconditionnement, soit par le recyclage suivant les normes les plus strictes des DEEE.

… et vertueuse

Leasecom dispose, par exemple, de ses propres moyens de reconditionnement. Un gage de maîtrise en termes de qualité et de traçabilité. Sur son centre de remarketing à Fresnes, le groupe traite plus de 70 000 mouvements d’équipements par an de retour des clients et donne une seconde vie à 85 % d’entre eux. Une démarche vertueuse et responsable qui profite tout autant à ses clients qu’à la protection de l’environnement.

0%
0%
Awesome
  • Notes des internautes (1 Vote)
    9.1
Partager
CTA Leaseback

Laissez un commentaire