Mon plan de carrière : y a-t-il une vie après la vente ?

0

Au secours, rien ne bouge dans ma carrière de commercial ! Pas de panique, des solutions existent pour mettre un peu de piment dans votre plan de carrière.

La perspective d’évolution dans l’entreprise est le second facteur de motivation après la rémunération, suivant une étude menée par Fed Business. Alors si le « bore out » (l’ennui au travail) vous guette, respirez. De nombreuses opportunités s’offrent à vous pour redynamiser votre carrière de commercial.

Misez à fond sur la formation

Pas besoin de changer d’employeur pour évoluer : les deux voies les plus fréquentes sont la montée en compétences et la spécialisation. Profitez de l’entretien annuel pour faire part de vos aspirations à votre manager. En lien avec les RH, vous pourrez mettre en place un plan d’action à base de bilan de compétences et de formations continues (pour lesquelles vous cotisez !).
Sur des cycles intensifs de deux ou trois jours, la Cegos propose de se perfectionner en efficacité commerciale, négociation ou encore en vente grands compte. Le cabinet Booster Academy offre, quant à lui, des parcours de montée en compétences progressifs avec un accompagnement de six mois, à la manière d’un entraînement sportif. « Les commerciaux viennent pour doubler leurs ventes ou leur portefeuille clients, et repartent en plus avec un “boost” de confiance en soi. On leur réapprend aussi le goût de la vente et de la prospection, pour retrouver du plaisir dans leur métier », explique Marjorie Leblanc, directrice marketing de Booster Academy.

Si vous préférez le confort de votre canapé, restez à l’affût des nombreux MOOC (Massive Open Online Courses), qualifiants mais non diplômants, pour vous auto-former gratuitement ou sur abonnement.

Enfin, se spécialiser est une autre façon de faire évoluer sa carrière de commercial, en construisant une nouvelle expertise dans un secteur porteur comme le digital, par exemple. Pour devenir « vendeur augmenté » et maîtriser toutes les arcanes du social selling, rendez-vous au Social Selling Forum qui organise des ateliers-conférences et des sessions de partage d’expérience avec des professionnels.

Cap sur l’international : faites décoller votre carrière de commercial

Partir à l’étranger reste un excellent moyen de gagner en expérience et de vivre une aventure humaine originale. Renseignez-vous sur les opportunités de mobilité en interne : votre entreprise vous proposera peut-être d’intégrer une de ses filiales à l’étranger. Ou tentez simplement votre chance ailleurs. « En partant en Nouvelle-Zélande, j’ai eu une promotion qui aurait difficilement été possible en France, raconte Marion Le Bihan, sales manager chez Synlait Milk Limited. Je suis passée du statut d’intérimaire à l’équivalent d’un CDI en quelques mois et je suis aujourd’hui responsable des ventes de deux multinationales. Ici, les employeurs sont sensibles à vos idées, votre “can do attitude”. Partir est très enrichissant, surtout pour maîtriser les techniques de vente à l’international et les négociations multiculturelles. »

Vous avez plutôt envie d’une grosse coupure ? Rien ne vous empêche de prendre une année sabbatique, un choix de plus en plus courant chez les 25-30 ans (même la fille d’Obama le fait). Lancez-vous, par exemple, dans un PVT (Permis vacances travail), visa qui vous permet de travailler tout en partant à l’aventure, sans faire tache dans le CV.
« Les employeurs voient d’un très bon œil une expérience en PVT, témoigne Kevin Ouassel, fondateur du blog Kowala, dédié aux PVTistes. Cela témoigne d’un excellent contact humain, d’une personnalité capable de s’adapter et d’affronter l’adversité. » Idéal pour un commercial, non ?

Je démissionne : quid de la reconversion ?

Vous pensez « avoir fait le tour » et c’est tant mieux pour vous. Le métier de commercial ne repose pas uniquement sur la capacité à vendre, mais permet aussi de développer un socle de compétences pluridisciplinaires. Charisme, sens de la négociation, créativité, adaptabilité… une base qui sera un tremplin vers votre nouveau rêve, que ce soit une fonction support de la vente (marketing, études, communication) ou l’ouverture de votre boutique de cupcakes. Alors, vous tentez l’aventure ?

0%
0%
Awesome
  • Notes des internautes (2 Votes)
    6.6
Partager

Laissez un commentaire