Le bureau du futur, c’est maintenant !

0

Coworking, standing desk, corpoworking, tiers lieux, flex office… autant de jolis mots qui fleurissent ces dernières années autour des bureaux pour redessiner l’organisation des espaces de travail. Et ce n’est pas que pour les hipsters !

« Lève-toi et travaille ! » Telle pourrait être la prochaine devise de votre patron. La mode vient des États-Unis où, il y a deux siècles déjà, Thomas Jefferson aimait traiter ses dossiers debout à son bureau. Retour aux sources aujourd’hui puisque l’Association médicale américaine préconise aux salariés l’usage des standing desks bien meilleurs pour la santé que la « paresseuse » position assise. Les géants de la Silicon Valley – Google et Facebook en tête – ont été les premiers à installer ces bureaux d’un nouveau genre mais les entreprises qui l’adoptent se comptent désormais par centaines dans le monde.

bureau du futur

Le bureau, ça se partage !

Reste que la mode du standing desk n’est rien à côté du coworking. Le cabinet LBMG Worklabs comptabilisait l’an dernier plus de 300 espaces dédiés à cette nouvelle forme de travail dans l’Hexagone. Et de nouveaux espaces ouvrent tous les jours. Basés sur la notion du partage, ces tiers lieux (entre le bureau traditionnel et la maison), accueillent principalement des travailleurs indépendants, start-up et autres esprits vagabonds désireux de travailler dans un espace offrant tous les équipements du lieu de travail classique avec la convivialité d’un café ouvert aux rencontres. Et les commerciaux sont les bienvenus !

Sans aller jusqu’aux extrémités de Red Bull qui aménage ses bureaux de Chicago en pistes de skateboards, de nombreuses entreprises tentent d’insuffler un vent de nouveauté dans l’organisation de leurs espaces en s’inspirant du coworking. Certains ont appelé cela le « corpoworking » à l’image de la villa Bonne Nouvelle d’Orange à Paris qui accueille des collaborateurs de tous bords réunis le temps d’un projet avec des start-up. Une piste à suivre pour se rabibocher avec le marketing.

D’autres encore misent sur le flex office. Pour faire simple, personne n’a de bureau attribué. Les collaborateurs rangent leurs affaires dans un casier et s’installent où bon leur semble le matin. Selon une étude 2015 de BNP Paribas Real Estate – qui a déjà pu tester cette organisation – 46 % des entreprises qui ont recours au flex office estiment que cela leur a permis d’améliorer la communication interne.

Une grande cour de récré

Dans chacun de ces cas, les bureaux nouvelle génération s’accompagnent de nouveaux espaces : lounge, café, bulle, salle de jeux, bibliothèque, toboggan, aquarium même… Tout est fait pour améliorer le bien-être des collaborateurs, leur proximité et, en définitive, leur performance commerciale. Chez Google, les bureaux ont ainsi été conçus avec une règle d’or : personne ne doit se trouver à plus de 100 mètres de la nourriture ! Niveau déco aussi les entreprises s’en donnent à cœur joie comme CBRE qui conçoit les espaces de travail des Coca-Cola, Cegid, Axa ou autres Orangina avec des couleurs chatoyantes et des meubles design. Le temps du vieil open space grisâtre est bel et bien révolu !

0%
0%
Awesome
  • Notes des internautes (0 Vote)
    0
Partager
Le bureau du futur, c’est maintenant !

Laissez un commentaire