Et si vous passiez au scooter de fonction ?

0

Fatigué de passer des heures dans les embouteillages entre deux rendez-vous ? Marre de tourner en rond pour trouver une place de stationnement proche du bureau ? Il est temps d’envisager le scooter.

Certes, il n’a pas le prestige de la berline de fonction. Mais le scooter a du bon… pour être à l’heure à tous vos rendez-vous client, même en plein cœur de Paris ! Son côté pratique en fait un partenaire de choix pour tous vos déplacements. Position de conduite stable, absence de changement de vitesses, espaces de rangement… les scooters possèdent de nombreux atouts qui sauront vous convaincre. Quelques pistes pour vous permettre de faire le bon choix.

Une prise en main express

Un accélérateur, deux leviers pour les freins et c’est tout ! Le variateur se charge de maintenir le moteur au régime idéal tandis que l’embrayage automatique empêche tout risque de caler au démarrage. Ultra maniable, le scooter slalome facilement entre les files de voiture, mais attention à ne pas en abuser ! Sur la route, les maîtres-mots restent : observer et anticiper, même si on est en retard pour une négociation commerciale. Avant de prendre le guidon, pensez à vous inscrire à l’auto-école pour passer la mini formation de sept heures obligatoire pour conduire des véhicules de 50 cm3 à 125 cm3.

Choisir le modèle qui vous ressemble

Tous les scooters ne se valent pas, loin de là. Plusieurs familles aux caractéristiques très variables  se distinguent :

  • Le Piaggio MP3, ça vous dit quelque chose ? Pionnier des scooters trois roues, il séduit par son aspect sécurisant.
  • Branché développement durable ? Après la voiture électrique, le scooter électrique saura vous ravir. Moins puissant et plus coûteux, il est en revanche économique en termes de consommation et idéal pour les courts trajets en centre-ville.
  • En recherche de confort et de maniabilité ? Les scooters “grandes roues” sont actuellement les plus prisés sur le marché.
  • Enfin, si vous n’êtes pas convaincu par les précédents modèles, vous craquerez peut être pour un scooter sportif ou GT. Situés dans le haut de gamme du marché, leurs équipements et accessoires sont à la pointe de la technologie et leurs performances de premier choix !

Achat perso ou scooter de fonction, combien ça coûte ?

Qu’il s’agisse d’un 50 cm3, d’un 125 cm3 ou d’un maxi-scooter de 650 cm3, s’équiper reste un investissement. Au-delà du scooter – dont les prix d’achat sont très abordables – il vous faudra investir dans les accessoires indispensables : casque, gants, blouson, couvre-jambes pour l’hiver (les poignées chauffantes sont un plus). Prévoyez tout de même plusieurs centaines d’euros pour un équipement complet, qui vous permettra d’arriver impeccable à vos rendez-vous professionnels, quelles que soient les conditions météo.  Pour limiter ces dépenses, vous pouvez même envisager de déclarer votre scooter comme véhicule de fonction.

Les démarches sont en réalité similaires que vous déclariez un scooter ou une voiture : il faudra souscrire une assurance et bien se renseigner sur les accords de l’entreprise au cas où celle-ci n’autorise que certains modèles. Mais vous bénéficiez d’un barème spécifique aux deux-roues pour le remboursement de vos frais de carburant, d’assurance et d’entretien. Le barème comprend même l’achat du casque et des protections. Bien sûr, vous devrez pour cela être en mesure de fournir des justificatifs mais la paperasse, ça vous connaît.

0%
0%
Awesome
  • Notes des internautes (0 Vote)
    0
Partager
Et si vous passiez au scooter de fonction ?

Laissez un commentaire