La « détox » : à consommer avec modération…

0

Vous pensiez éliminer les excès alimentaires liés aux fêtes à coup de jus de citron dilué dans l’eau tiède, de monodiète de riz complet ou de cure de raisin ? N’en faites rien et optez plutôt – en cette période de bonnes résolutions – pour une alimentation équilibrée tout au long de l’année…

A Noël en famille comme le jour de la Saint-Sylvestre entre amis, vous avez abusé du foie gras, de la dinde aux marrons, du champagne et de la bûche glacée. Pire, vous avez prolongé les agapes sur les premiers jours de l’année, sous prétexte de « finir les restes » qui envahissaient le frigo. Puis sont arrivés l’épiphanie et sa galette des rois, les cérémonies de vœux professionnels – cocktail et petits fours à la clé – et de copieux déjeuners avec vos meilleurs clients afin de leur souhaiter dignement, à eux aussi, « une belle et heureuse année 2016 ! ». Et là vous vous dites : « Stop ! ». Pour perdre du poids, chasser les toxines et retrouver mon énergie légendaire de commercial dynamique, je me lance dans une cure de « détox ! » Soit ! Mais attention à ne pas verser d’un excès dans l’autre !

Une cure courte et raisonnable

Prolongées sur plusieurs jours, le jeûne, les monodiètes ou les cures de « détox » drastiques et hypocaloriques risquent d’entraîner des carences notamment en vitamines D et E, en acides gras essentiels, en Omégas 3 et 6 ou en protéines, indispensables au quotidien pour faire fonctionner correctement notre organisme. Or, l’alternance d’excès et de carences fatigue le corps. Vous vous imaginez tourner de l’œil en réunion commerciale à cause d’une crise d’hypoglycémie ? Ce serait du plus mauvais effet. Si vous choisissez de faire une cure, limitez là à deux ou trois jours. Le midi, que vous déjeuniez à votre cantine, au bureau ou au restaurant, privilégiez les fruits et légumes, le poisson, le riz, les pâtes et les féculents. Et puis, deux fois par semaine, profitez de la pause méridienne pour fréquenter la salle de gym toute proche de votre lieu de travail (il y en a forcément une…). Une douche, une salade et vous attaquerez les rendez-vous en clientèle de l’après-midi frais et pimpant !

Pensez à la « détox » digitale !

Mais au-delà des excès alimentaires, le temps est peut-être venu pour vous de vous désintoxiquer également de l’abus… des technologies digitales ! Si vous tweetez et retweetez des infos dix fois par jour et passez des heures sur votre profil Facebook, non seulement le « burn-out » numérique vous guette, mais votre « boss » va moyennement apprécier ces « incursions » de votre vie privée au cœur de votre vie professionnelle. Quant à la consultation de votre smartphone lors d’un déjeuner client, à moins d’avoir de très bonnes raisons (un souci avec vos enfants, par exemple), c’est le carton jaune assuré ! Et puis vous verrez, en vous obligeant à ne faire qu’une une seule chose à la fois, vous allez gagner en concentration, en créativité et en efficacité. Un « plus » certain pour la qualité de vos propositions commerciales…

0%
0%
Awesome
  • Notes des internautes (0 Vote)
    0
Partager

Laissez un commentaire