Logiciel CRM : je ne pourrai plus m’en passer !

1

L’implantation d’un logiciel de gestion de la relation client (ou CRM) peut parfois mal se passer, notamment quand les commerciaux ne sont pas assez consultés. Mais quand il est bien adapté aux actions de terrain, quel plaisir ! Alors n’hésitez pas à vous impliquer dans sa bonne marche…

Pour une équipe commerciale, un bon logiciel de Customer Relationship Management (CRM ou GRC en français), ce n’est pas utile, c’est indispensable ! Bien sûr, cela demande un peu d’adaptation et de maîtrise de l’outil, mais il ne manque pas de bonnes raisons pour faire un petit effort. En voilà cinq qui, cerise sur le gâteau, se passent presque entièrement de papier.

Parce que nous n’avons qu’une seule tête

Bien sûr, la vente est un exercice qui développe en permanence la mémoire. Mais un logiciel de CRM permet de ne rien rater : qui faut-il relancer pour un rendez-vous, à qui faut-il envoyer une proposition, qui faut-il appeler juste pour entretenir les bonnes relations, etc. Que celui qui n’a jamais rien oublié à la fin d’une semaine chargée jette la première pierre…

Parce qu’il y a des détails qui comptent

Dans un bon outil de CRM, on retrouve bien sûr les basiques : secteur d’activité, chiffre d’affaires, historique des relations, projets d’équipement en cours… Si l’on s’en sert bien, il y aura aussi tout ce qui peut faire la différence : aller voir le comptable qui, chez un client, s’occupe aussi de l’informatique et de la téléphonie, demander au client des nouvelles du petit dernier, se rappeler quels sont ses sujets de conversation favoris, préciser à un prospect qui vous a communiqué ses coordonnées, etc. En théorie, un bon commercial a tout cela dans la tête, mais cela ne fait pas de mal d’avoir un outil pour se rafraîchir la mémoire et garder le fil conducteur d’une relation. D’autant que la réussite d’une vente ou la fidélisation d’un client repose en grande partie sur ce genre de détails.

Parce que cela facilite les relations avec toute l’équipe

Partager sa connaissance d’un client avec les techniciens, les administratifs et, bien sûr, son directeur commercial, c’est indispensable. Mais il faut reconnaître qu’un commercial manque parfois de temps pour ça. Alors c’est vraiment bien d’avoir un outil qui permet de partager l’essentiel et laisse le temps de se concentrer sur les vrais sujets : finaliser un devis, conclure une vente, résoudre un problème en douceur… Et puis il y a des logiciels de CRM qui permettent de générer presque automatiquement le rapport d’activité qui va bien, ce qui n’a pas de prix.

Parce qu’il faut parfois passer le relais

Absence, vacances, réaffectation de portefeuille… Un bon commercial doit pouvoir reprendre au pied levé n’importe quel client. C’est toujours un défi, mais avec un outil de CRM, c’est tout de même beaucoup plus simple.

Parce que logiciel CRM = vision globale de son portefeuille

Où sont mes clients, sur quel secteur d’activité dois-je renforcer mon action, quels sont les prospects que je dois surveiller comme le lait sur le feu, quels sont les clients que je dois chouchouter ? Avec un peu de pratique, c’est le genre de questions auxquelles peut répondre un bon logiciel de CRM. Cela s’appelle de la segmentation et c’est vraiment efficace pour optimiser son portefeuille d’affaires à long terme.

0%
0%
Awesome
  • Notes des internautes (0 Vote)
    0
Partager
Logiciel CRM : je ne pourrai plus m’en passer !

Un commentaire

  1. C’est très vrai et c’est encore plus vrai depuis l’arrivée de l’intelligence artificielle. Chez nous, nous utilisons SIMPLE CRM et ce logiciel a intégré depuis le début de l’année une système où vous parlez et où le logiciel répond à vos questions. J’ai vu une vidéo sur Youtube la semaine passée et je me suis rendue compte qu’en fait cela répond à encore plus de questions que ce que je pensais: https://www.youtube.com/watch?v=IhEUPkmfbas

Laissez un commentaire