Les smartphones qu’on aime

3

Si la question d’avoir un smartphone commercial est résolue depuis longtemps, celle de savoir lequel demeure encore et toujours. Faites votre choix parmi le top des smartphones ! Et ensuite, essayez de vous le faire payer par votre patron…

Que demande les commerciaux à leur smartphone ? D’être un outil de travail fiable et efficace, d’accord. Mais si, en plus, il pouvait être stylé, en avance sur son temps et en accord avec l’image que veut projeter tout bon commercial qui se respecte, ce serait encore mieux.

J’suis snob

Bien sûr, ce n’est plus la référence unique. Mais, pour des millions d’utilisateurs, l’iPhone reste le must absolu. Et l’iPhone 6 ne les a pas déçus avec son écran haute résolution, des caractéristiques techniques haut de gamme et un design toujours aussi soigné dans la sobriété. Si vous êtes sensible au concept de “phablette” (à mi-chemin entre le smartphone et la tablette), l’iPhone 6 Plus propose en outre un écran de 5,5 pouces contre 4,7 pour son petit frère. Évidemment, c’est un peu cher, mais quand on aime, on ne compte pas.

Le meilleur sinon rien…

Moins “bling-bling”, la gamme Samsung Galaxy s’invite plus souvent qu’à son tour dans le haut des classements consacrés aux smartphones. Si le Galaxy S5 est parfois critiqué pour son design, il est apprécié pour sa puissance, son écran et, surtout, son autonomie. Pour ceux qui préfèrent les “phablettes”, le Galaxy Note 4, avec son fameux stylet, bénéficie des notes maximales dans pratiquement tous les tests de la presse spécialisée.

Je suis sérieux, moi !

Longtemps donné comme moribond, le BlackBerry fait son grand retour avec le Passport, qui a les mêmes dimensions que le document officiel. Il continue de se distinguer par l’image de professionnalisme qui lui est attaché et par son clavier physique (encore amélioré), mais avec un écran plus grand que d’habitude : 4,5 pouces. Pour le reste… Et bien c’est un BlackBerry, et pour les fans, cela n’a pas de prix.

Les outsiders

Cette liste pourrait être allongée presque à l’infini. Pour ceux qui veulent se distinguer, voici quelques alternatives. Tout d’abord, le LG Flex2, présenté au Consumer Electronics Show 2015, sort du lot par le look original que lui procure son écran courbe. Le HTC One M8, quant à lui, rivalise avec ses concurrents Apple et Samsung avec un design original mais, hélas, pas d’étanchéité. Enfin, il y a un argument auquel vous n’auriez pas pensé dans le secteur des smartphones : acheter Français ! C’est pourtant possible avec Wiko, qui propose des appareils milieu de gamme, plutôt bien notés et à des prix attractifs.

Comment me le faire payer par mon boss ?

Voilà la question qui fâche ! Si vous êtes déjà équipé d’un modèle de base lié à un abonnement groupé, autant dire que vos chances sont aussi minces qu’un iPhone dernier cri. Il va donc falloir être convaincant pour montrer (1) que votre smartphone préféré vous permettra réellement d’être plus productif, (2) qu’il est compatible avec les systèmes déjà en service dans l’entreprise (synchronisation des agendas et des répertoires, utilisation des applications de type CRM, etc.) et (3) que le comptable est d’accord. Ou alors, il faudra attendre le moment d’euphorie accompagnant la signature d’un contrat important…

0%
0%
Awesome
  • Notes des internautes (1 Vote)
    6.8
Partager
Les smartphones qu’on aime

3 commentaires

  1. Article très incomplet…
    Il n’y a que des modèles « à la mode » et aucune recherche de productivité, excepté pour le Note (qui est pourtant visée dans l’article).
    Comment ne pas parler de Windows Phone sachant que BMW a équipé ses équipes de Lumia (57 000 appareils achetés), que Nestlé en a fait de même par exemple.
    Le matériel étant beaucoup moins cher, aussi performant et plus ergonomique. Ils sont équipés de la suite Office (indispensable pour un pro)
    …enfin le Lumia 950 qui met tout le monde d’accord niveau productivité avec le mode Continuum qui permet de le transformer en PC.

Laissez un commentaire